Faire ses cuirs avec Rebelle Sellier

La saison des concours reprend, il fait de plus en plus beau… J’apprécie d’autant plus de passer du temps à l’écurie.

Une des activités obligatoires passe-temps-pré-concours étant bien entendu l’entretien du matériel.

On ne va pas se mentir : il est difficile de s’y mettre hors de ce contexte.

Pourtant que lorsque j’ai acquis ma selle Antarès, il m’a été conseillé d’effectuer après chaque utilisation un petit passage de chiffon/savon glycériné. Le but est apparemment de garder une couche protectrice entre chaque utilisation… A ce que j’ai compris, et contrairement à ce que je pensais, c’est lorsque l’on ne s’en sert pas que le cuir s’abîme le plus.

IMG_9332.JPG

Je fais souvent cela devant la télé, chez moi bien au chaud et bien installée.

C’est parti !

Allez hop, on se munit de :

  • 2 petits chiffons (moi c’est un vieux gant de toilette, une chaussette trouée ou un vieux tee shirt qui ne servira plus), un pour chaque produit en fait,
  • une petite bassine d’eau (ou un robinet à portée),
  • son savon glycériné,
  • sa graisse / baume pour cuir
  • de l’huile si vraiment il y a besoin d’un coup de neuf…

1- Le nettoyage

La première étape « classique » est le nettoyage des cuirs au savon glycériné. Elle a pour but la suppression des résidus de transpiration du cheval, boue, sable et autres saletés.

J’ai utilisé mon nécessaire et notamment leur savon pour cuir Rebelle Sellier, il est vraiment top.

IMG_9443.JPG

Contrairement à celui que j’utilisais avant, il est blanc, et il est moins dur ce qui permet d’en prélever pas mal d’un coup. On humidifie son chiffon, et on applique le savon.

Tu n’y reviens pas 10 fois vu sa texture, et ça, c’est agréable de pouvoir en mettre une vraie bonne noisette. Il laisse le cuir souple et donne une couche protectrice. Lorsque je suis pressée, je ne fais que cette étape. Je te précise que comme tous les avons pour cuir, ce savon ne se rince pas.

Le format du pot est pratique, cela évite les inconvénients liés à l’utilisation du pain de savon qui te glisse des mains. La boite est solide, et le couvercle ferme bien. Cela change de ce qui existait à une époque (la petite barquette en plastique qui craque au premier transport… tu vois de quoi je parle ?).

Le design du pot est simple et il porte les couleurs de la marque. Ma seule critique se fonde sur le prix, 15€ les 500g, c’est un peu supérieur à la moyenne, et notamment au savon Stubben dont j’ai l’habitude.

savon-rebelle1

2- Nourrir le cuir

Après avoir nettoyé le cuir, et lorsqu’il est sec, la seconde étape incontournable et celle qui permet de garder son matériel longtemps et de l’assouplir consiste à appliquer un baume ou une graisse pour cuir.

Pour ma dernière session d’entretien des cuirs, j’ai continué avec le baume pour cuir Rebelle. 

Le packaging suit le même principe que pour le savon, mais à l’inverse.

baume-rebelle1

Ce baume sent bon la cire d’abeille, il me fait beaucoup penser au baume EFFAX si prisé il y a quelques années. Qui n’a jamais utilisé ce gros pot marron et jaune ?!

téléchargement

La texture est assez onctueuse, encore une fois ça te permet de mettre la dose sans s’acharner. Il sent bon, et personnellement ma selle l’a bien absorbé, et elle en est ressortie bien toute nourrie !

Comme pour le savon, la seule critique que j’ai à fournir c’est le prix, 15€ les 500g, un peu plus élevé que la moyenne… Mais finalement moins que celui que j’utilise d’habitude et que chez d’autres selliers… 

IMG_9333.JPG

3- Le sac dry bag

Rebelle Sellier vend un petit sac super chouette tout à fait étanche, avec une petite bandoulière et qui ferme par un clip. Très pratique, très sympa.

Il est évidemment aux couleurs de la marque, tu peux y ranger tes produits d’entretien et surtout, ton chiffon plein de graisse pour le transporter en évitant d’en mettre partout…

Il peut aussi contenir toutes les choses sales et mouillées que tu veux ramener chez toi sans pourrir ta voiture (je l’utilise par exemple quand je veux ramener mes protections chez moi pour les laver, ou les ranger pour les ramener sans tout salir après un concours !)

VRAIMENT UN MUST HAVE ! 

Le prix est tout à fait correct : 15 €. 

J’ai un seul truc à dire : dis Rebelle Sellier, comment on fait pour le fermer comme sur la photo ??? Parce que moi, je suis blonde, et j’ai pas réussi !!!!

IMG_9335.JPG

Et ça, c’est quand j’ai tout fini, et que ça sèche dans le couloir en attendant de retourner aux écuries !

Et pour ne rien manquer, suis moi sur Facebook  : https://www.facebook.com/mlleponeyblog/

La selle double quartier Rebelle Sellier – le débrief !

Chose promise, chose due, je te parle de mon essai Rebelle Sellier, parce que le concept, c’est une chose, mais après ?!

Comme prévu, j’ai donc reçu un énorme carton à mon travail, estampillé Rebelle Sellier (un peu la classe devant les collègues intrigués!).

La selle est bien emballée, dans sa housse et du papier bulle…Même pas peur d’aller se promener, la selle Rebelle ! Tu noteras que ma déco est raccord avec la marque … !!

IMG_8946.JPG

Le look

Capturefff.PNG

La selle couleur caramel, nue, portée par la Secouette (beau modèle hein t’as vu). J’ai fait plein de photos, et je dois dire que franchement, Rebelle, t’as bon goût…

J’aime les surpiqûres blanches, la couleur, les finitions… Le « R » embossé sur les quartiers (même que tu peux le choisir « gold », et là, c’est trop la classe).

Capture.PNG

Le cuir est de bonne qualité, gras mais sans trop, et souple, c’est important !

L’autre truc que j’ai aimé, c’est ça :

IMG_8926.JPG

Il parait que ça s’appelle « les omelettes« , et ça sert à protéger ta selle des boucles de la sangle. J’ai pas saisi le rapport avec les œufs, mais bon.

Sur ma Antarès, c’est deux pauvres demi lunes, et si j’oublie de les repositionner correctement après le sanglage, bah elles protègent plus rien… En plus, elles sont tenus par un petit fil que si tu le casse, tu peux les perdre

Là, elles sont longues et attachées à la structure de la selle, je trouve ça vraiment bien. De plus, elles sont en cuir tout souple et fin, on ne les sent pas une fois à cheval !

On retrouve la petite encoche pour les étrivières derrière la jambe, classique,  mais efficace !

IMG_8848

Et le reste alors ??

Le look, c’est bien, mais le but premier, c’est quand même de monter dessus, pas vrai ?? C’est dommage, je n’ai pas de photos de moi dessus…

J’ai testé la selle sur le plat et à l’obstacle, et franchement, je n’ai pas été déçue.

  • Légèreté

La selle est légère et je me suis sentie plus proche de ma jument qu’avec ma selle habituelle. Je l’ai aussi sentie plus libre de ses mouvements, je pense que c’est dû aux quartiers, qui sont moins avancés.

  • Confort

Il n’y a pas à dire, cette selle est confortable. Alors même que c’est une selle quasi neuve, on est bien dedans, les matelassures sont bonnes.

  • Placer

Grâce à ses taquets avant et arrière, ma jambe était bien calée, pas de soucis d’essuieglace ! Je me suis sentie bien à cheval, pas de changement majeur de position qui soit gênant !

  • Un petit bémol ??

Je mesure 1m75 et j’ai, parait-il de « grands fémurs »… Bref, j’ai vraiment de grandes jambes, et le modèle de démo qui m’a été prêté était vraiment court. Une fois chaussée obstacle, mes genoux dépassaient un peu des quartiers, et chaussée dressage, ma botte se prenait dans le bas du quartier. Attention donc à bien choisir la taille, mais bon, c’est valable quelque soit la selle !

Conclusion

Rapport qualité prix, il n’y a pas à dire, c’est vraiment bien !

Toi aussi, teste ton côté Rebelle pour 1 € : clique ici ! 

Mes critiques constructives :

  • Proposer un modèle en cuir de veau moyennant un supplément, pour les fesses qui dérapent (et surtout pour cavalier soigneux) !
  • Proposer d’autres couleurs pour le « R » gold, pour les cavaliers fashion, et pourquoi pas des versions à paillettes ou motifs (bon peut être pas les motifs… quoique !)

IMG_8850.JPG

 

Rebelle Sellier – présentation

Si tu as été au salon du cheval, tu as peut être toi aussi fait la chasse au poney rebelle, le poney avec un gros R violet sur le flanc, aux sabots manucurés … pour gagner un cadeau contre une photo !

12289553_1679260738999211_2511800385829818946_n
Le fameux poney Rebelle paparazzé

Mais, c’est quoi cette marque ? Et pourquoi ce nom ?

Rebelles …

1 – Dans la démarche de publicité

Que tu sois cavalier de club ou cavalier pro, on leur fait pas, aux Rebelles, tu paye ta selle au tarif unique de 1990 €, comme tout le monde eh ouais !

Ils prônent « l’égalité pour tous », pas de marchandage de tapis, qu’ils disent !

concept-client.jpg
Il est pas super cool, le tapis Rebelle Sellier ?

2- Dans la démarche commerciale

Pas de charmant commercial qui se déplace pour te vendre sa selle « quelle est la mieux et qu’elle te va super et à ton poney aussi, même que ta position est révolutionnée, mais sisisi je t’assure » (et ça permet d’avoir une selle moins cher)

Le mode d’essai est très simple : tu choisis tout comme si tu allais l’acheter sur leur site, les mesures la couleur etc, tu payes 1 € (je te jure c’est vrai), et tu reçois ta selle chez toi/chez ton chien/chez ton boss/chez ton poney super rapidement via un transporteur !

Tu gardes la selle une semaine histoire de voir si tes fesses elles sont bien dedans, si ton coach il valide, si ton poney il valide, bref, si ça le fait,

Si elle te plait, tu peux la garder, et tu payes le reste (1989 €), ou tu peux la renvoyer pour en avoir une neuve,

Si elle te plait pas, tu la renvoies, tout ça GRATOS !

concept-transparence.jpg
La selle monoquartier et le tapis Rebelle

3- Dans la fabrication

Le cuir est français, assemblé à la main au Maroc dans l’atelier Rebelle – pas de sous-traitant – ça évite la qualité en baisse et les conditions déplorables de travail…et de réduire les coûts de production !

4- Dans le prix

Une selle neuve en cuir français, tu sais combien ça coûte ??? Moi, j’ai une Antarès Signature, c’est leur gamme semi-mesure, comme chez Rebelle (tu choisis tout mais dans des tailles « classiques », ce qui permet une rapidité d’exécution et surtout de tirer sur le prix !) et c’était pas ce prix là !

J’ai testé pour toi…

1- Le service de livraison au top

J’ai reçu ma selle directement à mon travail, bien emballée, avec son couvre selle et son tapis de prêt estampillé Rebelle (ça l’a grave fait sur la carrière),

Et tout ça pour 1 € envoi et retour compris !!

 2- Le service client au top

J’avais des doutes sur la taille, j’avais des appréhensions sur l’envoi le renvoi pour 1€… Bah oui, quand tu lis que si tu renvoies pas assez vite ils te prélèvent le montant de la selle tu te dis « HEEEELP », et puis en fait …

Le service client (appelé la Conciergerie ouvert 7 jours sur 7, de 9h à 22h quand même) est vraiment super, on te conseille et on te donne des infos sur tout ce que tu veux (même si comme moi tu poses un milliard de questions) !!

selle-1-1_2

Bientôt, je te dirai tout sur la selle mixte à double quartiers Rebelle Sellier que j’ai testé !


Suivez Mlleponey sur Facebook  : https://www.facebook.com/mlleponeyblog/

Défi n°1 – Entretenir ses cuirs : relevé

Notre maman cavalière du blog Dans la famille cheval je voudrais… avait lancé ce défi en début du mois de janvier : entretenir ses chaussures d’équitation !

Un poil sur le fil, puisque le délai final est aujourd’hui, MAIS j’ai quand même fini par y arriver…

Tout beau, tout propre !

Moi, j’utilise une éponge pour nettoyer la terre, à l’eau chaude et au savon glycériné Rebelle Sellier, puis un cirage noir classique !

Bon, j’ai fait ça hier, ensuite je suis allé monter, autant te dire que le retour à la case départ n’a pas trainé…

Suivez Mlleponey sur Facebook  : https://www.facebook.com/mlleponeyblog/

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :