CCE : se lancer dans le grand bain ! EP1

Si tu me suis sur Instagram, tu sais que j’ai vaincu ma peur il y a un mois environ : La Secouette et moi, on a fait du cross pour la première fois !

Nous sommes à l’écurie Pierre Defrance à Sandillon, celle là même qui abrite le cavalier olympique Mathieu Lemoine (or par équipe en concours complet) et Bart L, son fidèle destrier. Le CCE, aux écuries, c’est un peu une religion, et moi, j’avoue que l’idée de sauter des trucs qui tombent pas si tu te jettes dedans… JAMAIS.

IMG_2229.JPG

Et puis à les voir faire, ça finit par titiller… J’ai donc participé à une première leçon, j’étais stressée comme jamais, mais ça s’est bien passé.

Pour ma jument en revanche c’était finalement une évidence, ses deux trucs préférés : galoper à fond et sauter. Contrairement au CSO, en cross, tu peux faire les deux en même temps, et je pense qu’elle s’est bien amusée.

C’était son tout premier coup, moi aussi, et elle a tout passé comme une championne : contre haut/contre bas/trou/bancs/oxers/tonneaux/trépieds… Dingue !

Lire la suite « CCE : se lancer dans le grand bain ! EP1 »

Du poney club à La Secouette

Logo-Cavalcade-294x300.png

Je participe à la Cavalcade des Blogs, concept créé sur le blog Cheval-Facile, sur le thème ce mois ci des «  Rencontres » proposé par Cavali’Erre.

J’ai choisi de vous parler de ma rencontre avec les chevaux, celle qui m’a emmenée jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à LA RENCONTRE : la Secouette, mon cheval à moi !

Le début de la fin

Les chevaux, je les ai rencontré dès petite, mon père montant le week-end en balade avec des amis. Et puis à 8 ans j’ai voulu les connaître un peu plus, et c’est grâce à une camarade de classe, Nathalie que j’ai commencé à monter régulièrement.

Trop tard : j’avais le virus, celui qui ne nous quitte pas !

J’en ai rencontré des chevaux, je pourrais vous citer bien des noms, Idole, Railey, First Stop, Sultan, Espoir, Géronimo, Ariane III, Dorival, Pessario, Faolo, Easy, Punkie, Délios, Bidule, Ipsie, Izgood, Coppacinto, Brigand, Haick, Ulisse, Moustic, Nuit Douce, Macy, Emile, Magie, Radicane, Labelle, Vallon, Hélios… il y en a eu un paquet d’autres encore, mais je n’ai pas le souvenir de tous…

Je les ai tous monté, je les ai tous aimé, une heure par semaine, pendant près de dix années, et ils m’ont appris les bases de l’équitation…

25221294.jpg
Jupiter

La confirmation

Et puis j’ai commencé à vouloir les rencontrer encore un peu plus, ces animaux si majestueux, libres, fougueux et doux à la fois …

De mes 16 ans à mes 23 ans, j’ai commencé à  monter plus régulièrement, en cours mais aussi en stage, en concours, puis en demi pension. Ils s’appelaient Estonie III, Ligne Blanche, Patriott, Mas, Jupiter, O’Brion, Séducteur, Urbino, Quartier…

2120213741_1.jpg
Ligne Blanche

Ils m’ont appris à m’occuper un peu plus des chevaux, leurs besoins et leurs caractères, ils m’ont appris le stress, la réussite en concours, la fierté aussi… J’aurai voulu tous les acheter, les garder pour moi.

1528500688
Mas

La secouette

En 2013, ayant appris que mon cher Quartier était proposé à la vente, et ayant enfin fini mes études, j’entreprends de l’acquérir. Faute de moyens et d’une entente sur un prix avec sa propriétaire, je change mes plans, et commence à éplucher les sites de vente de chevaux.

Après plusieurs essais, des négociations avortées sur une très belle jument qui s’est avérée trop chère pour moi, je commence à me dire que je ne trouverai pas mon double équin.

L’annonce de La Secouette, je l’ai vue plusieurs fois passer, les photos n’engageaient pas à grand chose, la description non plus. Je finis par appeler, la propriétaire est sympa, le prix est correct, c’est près de chez moi, je me décide à l’essayer. Un mois plus tard, après deux essais dont un agrémenté d’une jolie chute, une visite véto, elle arrivait juste avant Noël…

1655924_374489182692827_1538565939_n.jpg
Elle était finalement bien jolie, la bestiole !

Moi qui croyait tout savoir sur les soins à apporter aux chevaux, le matériel nécessaire et le travail quotidien, j’ai tout découvert : être propriétaire, c’était bien plus que tout cela.

C’est la responsabilité entière à toi seul d’un être vivant de 500 kg, à qui il faut des couvertures pour toutes les températures possibles et imaginables, pour dedans, pour dehors, pour qui il faut penser à appeler le dentiste, le vétérinaire, le maréchal, l’ostéopathe, que tu dois tondre, sécher, protéger, soigner,…

Elle m’a appris le métier de propriétaire.

1604468_408564932618585_4236690723218164108_n.jpg
Si vous saviez combien j’en ai, des photos de ce genre !!

Sortir son cheval chaque jour, trouver des exercices différents, progresser, régresser pour finalement passer le cap, la longe, les promenades en main, les bobos, les gratouilles, les morsures aussi (c’est pas une fille facile)…

Aujourd’hui la Secouette m’a beaucoup apporté, aussi bien sur son dos qu’à ses côtés !

Et toi ? Comment tu l’as rencontré, le virus du cavalier ???

10698594_485020521639692_7288423950448904243_n.jpg
Et aujourd’hui ? Hop « Sans les yeux » !

Et pour ne rien manquer, suivez moi sur Facebook  : https://www.facebook.com/mlleponeyblog/

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :