Les couvertures : sacré problème !

Aujourd’hui un petit thème d’actualité pour un article « je te raconte ma life » : couvrir son cheval en automne. 

Il fait chaud/il fait froid/il transpire/il est poilu/il est tondu/il vit dehors/il vit dedans/les deux… GROSSE GALERE.

Alors je te dis ce que moi je fais (même que je dis pas que j’ai la science infuse mais si ça peut t’aider…).

ALORS :

Le spot

Déjà, j’habite dans le LOIRET, c’est pas la région la plus chaude de FRANCE. Ensuite, La Secouette est en box en majeure partie (à mon grand désespoir mais pas de possibilité de faire mieux pour le moment – chacun fait ce qu’il peut-), c’est une écurie extérieure (et j’aime bien comme ça elle peut faire la concierge).

Quand il fait froid, ils ferment le volet la nuit pour garder de la chaleur à l’intérieur.

Mes habitudes

Début d’automne :

Déjà, dès mi-septembre (quand ça a commencé à bien se rafraîchir quoi), j’ai mis ma chemise coton, afin d’éviter qu’elle ne fasse trop de poils. A l’écurie, ils lui enlevaient lors des journées ensoleillées, ou alors elle la gardait tout le temps quand il faisait plus frais.

Il faisait en moyenne 20 degrés  la journée et 10 degrés la nuit.

Voici ma chemise coton, une AMIGO de chez Horseware, elle coûte dans les 50/60 €. Elle est en promo chez Kramer en gris !

Horseware stable sheet.jpg

 

Pour le paddock, j’ai une chemise simplement imperméable.

Début-octobre : 

Fin septembre, on a encore perdu quelques degrés (donc environ 17 degrés la journée et 5 la nuit), et La Secouette m’a fait une jolie poussée de poils (accompagnée d’une perte de poils abominables que tu t’en fous partout..).

Je suis donc passée à la chemise polaire la nuit, enlevée la journée en cas de soleil. C’est une chemise Horze assez légère

polaire horze.JPG

Au paddock, elle garde la chemise Amigo Hero 6 Turnout Lite, super résistante et vraiment top.

Mi-octobre : 

Pour endiguer la poussée des poils en pleine action avec grosses suées longues à sécher, zioup, un bon coup de tondeuse !

Il fait en ce moment 13 à 17 degrés la journée et 4 à 7 degrés la nuit.

Elle garde la polaire (Horze) et la coton (Amigo) par dessus la nuit. Cela permet d’enlever une couche sans qu’elle soit toute nue la journée (je trouve que ce serait un peu limite), et cela reste deux couches relativement légères tant que les températures restent douces !

Et dehors, toujours ma chemise imperméable Amigo Turnout !

amigo hero  turnout lite.JPG

Et toi, tu en es où avec tout ça ?

Et pour ne rien manquer, abonne toi :  https://www.facebook.com/mlleponeyblog/

N’hésite pas à réagir ici ou sur les réseaux sociaux ( C’EST UN ORDRE!!!! )

La chemise polaire

Quand je suis devenue propriétaire d’un cheval pour la première fois, en décembre 2013, l’acquisition de la secouette, je pensais détenir le matériel suffisant… QUE NENNI BRAVE DAME !!!

Moi qui n’avait été que demi-pensionnaire jusqu’alors, il m’a fallu acheter un grand nombre de « couettes » pour couvrir ma douce… On commence avec mon expérience sur les polaires.

Pour quoi faire ? La polaire c’est la chemise à tout faire, dès qu’il fait frisquet, pour servir de séchante, pour couvrir un cheval tondu en transport , en sous couverture sous une grosse couette l’hiver pour un cheval tondu …

Mais cela prend les poils et la saleté, c’est pas facile à nettoyer. Finalement, avec du recul, je la troquerai bien contre une 100 g ou 200g  et une vraie chemise séchante.

Petit retour sur mes polaires :

1- La « Fouganza Crown 500 » le prix est correct environ 40 €. 

Je l’ai achetée chez Decathlon quand la secouette est arrivée chez moi, toute poilue sortant du pré, et que fin décembre il caillait pas mal même dans l’écurie …Bon elle n’existe plus sous ce design, mais est encore vendue malgré tout !

Ce que j’en pense : 

Les + : Solide / Jolie (broderies etc) / Ne tourne pas / Bon rapport qualité prix

Les – :  S’est détendue / Recule derrière le garrot

chemise-polaire-fouganza-polar-500-crown-dundee-noir-z-893-89322

2 – La polaire Joules de chez Weatherbeeta, prix 80 € chez PADD

J’ai sauté sur une promo et j’ai dû la payer 50 € chez PADD … elle est plus épaisse que la précédente, et surtout, elle est dotée d’un renfort en synthétique sur le poitrail…

Qui évite le frottement (tu sais quand tu pars en concours début février et que tu vois que 50% des chevaux n’ont plus de poils aux épaules à cause des couvertures…).

Bon, moi, du fait de la promo, j’ai eu la version « poney coccinelle transgénique » ci-dessous, (pour se rouler dans son crottin c’est suffisant), mais il y a aussi du sobre …

Ce que j’en pense : 

Les + : La doublure au poitrail qui évite frottement et recul / Pas de sanglons de postérieurs mais une courroie de queue / Solide / Bien taillée / Epaisse / Le scratch à l’avant qui évite de se retrouver avec les boucles sur le poitrail à nu

Les – : D’un style douteux / S’est déchirée un peu vite au niveau des sanglons / Le prix

Polaire weatherbeeta joules

3 – La chemise « Fleece » de chez Horze, environ 40 €

Je l’ai trouvée chez Go Sport en Horze « fin de série », pour environ 20 €, elle est très jolie avec ses rayures bleues contrastées, d’un style très « Horseware », le banquier en colère en moins…

Assez fine, elle convient bien  en couverture de transport, ou encore en séchante, mais à elle toute seule ou en sous couverture bon, l’usage est moindre (j’avoue j’ai surtout craqué pour le motif…).

Ce que j’en pense : 

Les + : Jolie / Solide / Pas de sanglons de postérieur mais une courroie de queue (pratique) / Bien taillée

Les – : Pas très chaude / Salissante +++ / Recule un peu / Pas de scratch à l’avant

mb0000025ps

 Retrouvez les photos de la secouette attifée des couvertures sur Facebook

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :